Les coopératives et leur engagement en faveur de la coopération, de la compétitivité et de l’internationalisation

La directrice générale des relations institutionnelles et des affaires européennes, Virginia Marco, a affirmé que “les coopératives recherchent aux problèmes locaux partagés des solutions internationales”

La matinée a débuté à Alcázar de San Juan par le “Forum transnational sur l’innovation, la coopération et la compétitivité en Castille-La Manche”, qui fait partie des actions entreprises par le projet AGROSMARTcoop, “Espace pour  l’intégration, la compétitivité et la croissance économique intelligente des coopératives agro-alimentaires de l’espace rural SUDOE “, qui couvre six régions de l’espace SUDOE (Castilla-La Mancha, Galice, le Pays Basque, l’Estrémadure en Espagne ; la Nouvelle-Aquitaine de France et le Nord du Portugal).

Cette rencontre se poursuivra le lendemain à Tomelloso. Près de cent recteurs, partenaires et techniciens des coopératives de produits alimentaires de Castilla-La Mancha et d’autres régions de l’espace SUDOE sont attendus.

L’inauguration a été lancée par le directeur de la fédération des coopératives de Castilla-la-Mancha, José Luis Rojas, la directrice générale des relations institutionnelles et des affaires européennes, Virginia Marco, et par la technicienne de l’Association des coopératives agricoles de Galice (AGACA), Ruth Ferreiros, qui a expliqué en quoi consiste le projet AGROSMARTcoop, qui vise à “atténuer les contraintes de l’environnement rural et à promouvoir le développement et la cohésion économique grâce à la création de compétences et à la recherche de solutions au niveau transnational”.

De son côté, Virgina Marco a souligné l’important travail accompli par les coopératives agroalimentaires de Castille-La Manche en termes d’internationalisation, “elles méritent d’être félicitées car elles collaborent en coopération avec d’autres entités et régions, non seulement en Espagne, mais également en Europe, elles coopèrent pour trouver des solutions internationales à des problèmes locaux partagés; elles sont dignes de donner l’exemple. “

En fait, ce forum vise à encourager la participation des coopératives européennes à des actions facilitant l’amélioration de l’innovation technologique, de la gestion et du marketing, ainsi qu’à optimiser le potentiel de développement et de valeur ajoutée; le soutien de la commercialisation intelligente des produits, la promotion de l’intercoopération et la création d’alliances et de projets stratégiques.

L’opportunité via Internet et l’e-commerce

Après l’inauguration, s’est tenue la présentation “Exportation numérique. Comment appliquer Internet à la stratégie d’internationalisation de l’entreprise “, par Dori López, de Consultora Innova, spécialisée dans le commerce électronique international.

Son message a souligné l’importance du commerce électronique (e-commerce) pour les coopératives aujourd’hui: “Le e-commerce par Internet est une excellente occasion pour le monde coopératif d’ouvrir de nouveaux marchés et d’exporter nos produits en Europe ou dans des pays comme la Chine ou les États-Unis. Aujourd’hui, il existe une grande opportunité pour les qui souhaitent explorer cette nouvelle révolution de l’Internet et tirer parti des Marketplace ».

Pourquoi certaines coopératives ont plus de succès

Ensuite a eu lieu la table ronde “Innovation technologique et commerciale et intercoopération”, à laquelle ont participé la coopérative agricole de Vila Real (Portugal), Bodegas Martín Códax, à Vilariño (Pontevedra), Cooperativa Paturpat, de Vitoria Gasteiz (Álava). Sociedad Cooperativa Champinter, de Villamalea (Albacete) et Grupo Cooperativo Montes Norte, à Malagón (Ciudad Real). L’orientation vers le marché, vers les consommateurs, dépassant la perspective traditionnelle des producteurs de matières premières, se situe entre les principaux axes d’action, à côté de l’innovation de produits, de procédés et de marketing.

L’après-midi, nous avons visité les installations du groupe coopératif Dcoop-BACO à Alcázar de San Juan.

La journée de jeudi, qui se tiendra dans les installations de la cave Almazara Virgen de las Viñas, à Tomelloso, sera inaugurée par le président de la coopérative, Rafael Torres, par le directeur des coopératives, José Luis Rojas, et par le porte-parole du secteur viticinvicole des coopératives, Juan Fuente.

Il y aura ensuite une dégustation de 10 vins internationaux par le maître des vins, Andreas Kubach, afin de déchiffrer les raisons de son succès, qui sera suivie d’une conversation entre les participants.

Enfin, les participants à ce forum visiteront le vignoble Virgen de las Viñas.

 

  • Partager sur